Tweeter

Rechercher dans ce blog

mercredi 11 mars 2009

Qu'est ce qu'un euro?

Vous pensez, peut être, tout savoir sur la monnaie.

Quelles réponses apporteriez vous aux deux questions suivantes:

1) Quelle est la valeur d'un euro?


2) Qu'est ce que c'est qu'un euro?

Si vous, ou vos connaissances, peuvent répondre en moins de 2 ou 3 lignes à chacune de ces questions, bravo.

Dans le cas contraire, il est urgent d'essayer de vous procurer le livre de S. Gesell, l'Ordre Economique Naturel (introuvable en français) ou de poster quelques questions, sous forme de commentaires, sur ce blog. J'essaierai d'y répondre.

mardi 10 mars 2009

Etablir un plan "d'argumentaire pedagogique"

Bonjour

Il me semble essentiel de pouvoir montrer a un large public l'enjeu énorme que représente la ré-appropriation par l'Etat du pouvoir régalien de créer (et de détruire) de la monnaie.

Le pouvoir de "battre monnaie", qui fut d'abord un droit féodal nommé "droit de seigneuriage", a été subrepticement privatisé, pendant la construction européenne. Plus précisement, l'Allemagne, qui avait de bonnes raisons de redouter les risques d'hyperinflation liés a la "planche à billets", a exigé que les statuts de la BCE soient identiques a ceux de la Bundesbank.

Ces derniers avaient été établis juste apres la défaite du régime nazi, (qui avait fait un large usage d'un mécanisme "semi public" de création monétaire lui permettant de contourner les conditions du Traité de Versailles) Cette empreinte historique qui, a travers la construction europeenne a relié les statuts de la BCE... au rejet du nazisme a constitué un véritable effet d'aubaine pour les banques privees, que les gouvernements sont obligés de solliciter pour financer les deficits publics ! (les banques peuvent de la sorte percevoir une "redevance" sur une partie de depenses publiques).

Or, ce n'est pas parce qu'un outil est dangereux que l'on doit renoncer a s'en servir; les explosifs sont a manipuler avec precaution, mais ils peuvent permettre d'ouvrir la route ! Il en va de meme pour "l'outil création monetaire" mis au au service de politiques publiques, par exemple pour limiter les pollutions et les émissions de gaz a effet de serre: il n'y a aucune raison pour que ces depenses, si jamais elles sont décidées... deviennent une source de revenus pour les banques c a d un cout supplémentaire venant gonfler ces dépenses absolument vitales !

A suiivrreee !

RZ