Tweeter

Rechercher dans ce blog

mercredi 3 mai 2017

Le gros mensonge de Macron sur l’euro (et sur l’Europe)



Par Bruno Lemaire, club Idées Nation

Non Monsieur Macron, l’euro ne protège pas l’Europe, ni même l’un de ses sous-ensembles, la zone euro. L’euro « protège » peut-être le pays que semble tant apprécier Monsieur Macron, à savoir l’Allemagne, mais est une catastrophe, un boulet, pour au moins 13 ou 14 pays de la zone euro, dont La France, l’Espagne, l’Italie, sans même parler de la France.

Parmi les six pays du marché commun initial, deux pays fondateurs, dont l’Italie et la France, sont même mis en grand danger par cette monnaie unique, et inique, qu’est l’euro.

Depuis 2002, et surtout 2003, le commerce international de la France est devenu déficitaire, au moment même où celui de l’Allemagne est devenu de plus en plus excédentaire. Nous sommes bien loin des échanges équilibrés qui sont les seuls à pouvoir assurer la paix et la concorde entre nations, contrairement à ce que souhaitait l’ONU et l’OIC en 1948.

Comment avoir des relations simplement normales entre la France, 50 milliards de déficit, et l’Allemagne, 250 milliards d’excédent, si nous ne changeons pas de tout au tout notre modèle économique ?

Une autre manipulation, déjà dénoncée par ailleurs. L’Europe historique, politique, charnelle n’est pas l’Union Européenne, et s’il n’y a pas eu de guerre véritable en Europe (si l’on oublie les conflits ‘locaux’ en Yougoslavie, puis en Ukraine) c’est plus du fait de la dissuasion nucléaire que pour des raisons institutionnelles. Comme si des institutions pouvaient empêcher des guerres !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire